pas d'escale à notre Dame Pas d'escale à Notre Dame!

Notre-Dame-des-Landes est une commune de l'Ouest de la France, dans le département de la Loire-Atlantique. Créée au milieu du 19 ème siècle, elle a conservé depuis son origine un caractère rural et une économie dominée par l'agriculture et l'élevage. Le site de Notre-Dame-Des-Landes fut choisi en 1967 pour remplacer l' aéroport “Nantes Atlantique” existant déjà à l’époque, notamment pour y développer le fret, et aussi pour pouvoir accueillir fièrement le tout nouveau Concorde. Les raisons à ce projet, on s'en doute évolueront au cours des ans.
En 1974, les pouvoirs publics décident de créer, par arrêté préfectoral, une Zone d’Aménagement Différée (ZAD) à vocation aéroportuaire au bénéfice du département de la Loire-Atlantique qui se porte acquéreur des terrains nécessaires à cet équipement sous couvert d’utilité publique.
Ce dispositif empêche alors les agriculteurs de se porter acquéreur des terres cultivables qui se trouvent sur le périmètre du nouvel aéroport et risquent l'expropriation pour ceux déjà installé sur le périmètre.
Le projet se concrétise au début des années 2000 sous le nom Aéroport du Grand Ouest et une nouvelle forme de résistance prend forme avec l'ACIPA Association luttant contre le projet, mêlant citoyens, paysans, élus.
Les arguments favorables défendus par le concessionnaire l'entreprise privé Vinci et de nombreux élus sont nombreux entre sécurité des citadins, bruit, création d'emploi, protection de l'environnement, désenclavement du grand ouest, augmentation du trafic aéroportuaire.
Si ces arguments avancés sont contestés l'un des points important du désaccord reste l'emplacement choisi constitué à 98% de zones humides. Ces zones devenues rares sont protégées par une directive européenne et par sa déclinaison française qui oblige à compenser leur disparition.
Si l'opposition peut s'organiser autour de cette loi contournée par les porteurs du projet, d'autre s'opposent sur le terrain. Les agriculteurs... qui livrent une fois de plus bataille pour la préservation des terres agricoles...Des occupations et manifestation s'organisent pour préserver la zone à défendre entraînant la mobilisation de 500 à 1000 gendarmes lors des journées d'expulsion qui n' a eu pour effet que de lier citoyens, agriculteurs, élus contre ce projet et attirer l'oeil médiatique. Ces journées d'occupation depuis l'automne 2012 ne sont que la partie émergée de l'iceberg d'une lutte qui dure depuis déjà 40 ans. Mobilisation et vigilance reste de vigueur.
Date de Réalisation: Avril 2013   Durée: 53 minutes 54 secs   Crédit photo: Dariusz Klimczak

Pour télécharger: click droit sur un des deux icônes ci dessous selon le format de fichier audio compressé désiré.

Pour écouter : Pour ceux qui n'ont pas le flash player installé sur leur ordi click gauche sur le format de fichier ogg, pour les autres utiliser le ghetto blaster à droite

          telechargement .mp3 (taille 61 Mo)          telechargement .ogg (taille 51 mo)
Pour recevoir le documentaire sonore sous forme de Cd audio, adressez un mail à pascal.percevault@gmail.com ou appelez le 06 43 36 95 51
Si ce projet vous plaît et que vous envisagez de le diffuser sur l’antenne de votre radio merci de télécharger et remplir l'attestation de diffusion sur la droite pour que je puisse prétendre à des droits d’auteur. Vous pouvez l'envoyer par courrier postal à Acos Parla 153 Corniche Kennedy 13007 Marseille ou par mail à pascal.percevault@gmail.com. Si vous n'avez pas la possibilité de renvoyer l'attestation de diffusion merci de me prévenir par mail de la diffusion sur votre radio. Merci
Attestation de diffusion click gauche pour le téléchargement
Présentation - Statuts - Charte - Programmes - Archives - Locaux - Contact